Les mythes préjudiciables sur le fait de sortir avec une personne handicapée

Publié: | Par Sunrise Medical
Les mythes préjudiciables sur le fait de sortir avec une personne handicapée

À l'ère des rencontres interraciales, transgenres et transgénérationnelles, pourquoi est-il encore si facile d'être effrayé quand on se sent attiré par une personne ayant un handicap physique ? La réponse réside dans les nombreux mythes stéréotypes négatifs sur les personnes en fauteuil roulant qui continuent d'être répandus dans notre société.

Mythe 1 :

Si vous sortez avec quelqu'un en fauteuil roulant, vous n'aurez pas une vie sexuelle satisfaisante, si vous pouvez avoir des relations sexuelles ensemble.

Fait :

C'est probablement le mythe le plus courant et il est faux à 100 %. Si vous avez un corps et un cerveau, alors vous pouvez avoir de bons rapports sexuels. Par le biais des médias, on nous donne souvent l'image de ce à quoi le sexe est « supposé » ressembler, et cette image implique des personnes au corps parfait. C'est très dommageable pour tout le monde, handicapé ou non. La pensée créative, l'imagination et une bonne communication sont en fait les ingrédients clés d'une vie sexuelle pleinement satisfaisante, et cela est possible pour tous.

Mythe 2 :

Le rendez-vous sera très embarrassant, et je ferai ou dirai quelque chose de stupide ou d'offensant.

Fait :

Ce mythe découle du fait que de nombreuses personnes valides considèrent encore les personnes handicapées comme essentiellement différentes d'elles. Nous devons aussi garder à l'esprit que tout le monde a des problèmes. Pour certains, les enjeux sont très visibles ; pour d'autres, les luttes sont plus internes. Avoir un handicap, c'est comme faire face à n'importe quelle autre balle courbe que la vie nous lance. En gardant ces faits à l'esprit, vous verrez à quel point la vie avec un handicap peut être normale, et que votre rendez-vous est comme les autres.

Mythe 3 :

Ce sera une véritable corvée de sortir avec une personne ayant un handicap, parce qu'il s'agit d'une personne « endommagée ». Vous devrez prendre soin d'eux physiquement et mentalement.

Fait :

Beaucoup de personnes handicapées physiques ne se considèrent pas comme « handicapées », et encore moins se concentrent sur cet aspect et/ou laissent leur handicap les en empêcher. En fait, la majorité des personnes handicapées mènent une vie extraordinairement remplie et satisfaisante en soi : elles ont une carrière, des cercles sociaux et des familles qui les soutiennent. Elles sont également très indépendantes. Quand elles sont incapables de faire quelque chose par eux-mêmes, elles engagent quelqu'un pour le faire à leur place.

Mythe 4 :

Mes amis et ma famille ne nous accepteront pas.

Fait :

Les amis et la famille peuvent constituer le plus grand obstacle. Souvent, comme beaucoup d'autres, ils n'ont tout simplement pas été exposés à une personne ayant un handicap physique. Cela ne veut pas dire qu'ils ne seraient pas prêts à accepter votre partenaire comme quelqu'un qui vous rend heureux. Une petite explication de votre part est généralement tout ce qu'il faut.

Mythe 5 :

Nous ne pourrons pas mener une vie normale et faire des choses amusantes ensemble.

Fait :

Avec un peu de créativité, de stratégie et de communication, n'importe quelle activité est possible, et les deux parties peuvent vivre le monde au maximum ensemble.

Mythe 6 :

Les personnes handicapées sont fragiles et ont peu confiance en elles.

Fait :

Les personnes handicapées ont été confrontées à beaucoup de choses dans leur vie et bien qu'elles n'aiment pas en parler continuellement, elles veulent que vous le reconnaissiez. Ils ont eu leur part de rejets et même plus que ce qu'une personne capable a dû affronter. Cela a tendance à les fragiliser et leur confiance s'affaiblit également. Ils ne sont pas sûrs d'eux et ne peuvent parfois pas accepter le fait que quelqu'un d'autre puisse les aimer et les accepter. Tout en fréquentant une personne handicapée, gardez à l'esprit sa perte de confiance et essayez d'y être sensible. Au lieu de montrer de la pitié, soutenez-les et encouragez-les à avoir confiance en eux et à surmonter leurs insécurités. Donnez-leur de l'amour et faites-leur voir toutes les belles et grandes choses qui les concernent.

Ces mythes et ces stéréotypes sont vieux comme le monde. Il faut les ignorer et les oublier. L'amour n'a pas de frontières et si être amoureux d'une personne handicapée est considéré comme une erreur, alors quel genre d'amour est juste ? Sortir avec quelqu'un, c'est dur pour tout le monde. Lorsque nous excluons un certain groupe de personnes de notre pool de rencontres, nous nous limitons et réduisons nos chances de trouver notre « âme sœur ». Espérons qu'avec une meilleure compréhension de ces mythes, les esprits vont s’ouvrir à de nouveaux types d'expériences et de rencontre. Vous ne savez jamais qui sera votre prochain grand amour, et il serait triste de laisser un fauteuil roulant s'interposer, surtout quand ce n'est même pas un problème pour la personne handicapée !

Vous souhaitez être au courant des dernières informations sur la mobilité ? Nous vous invitons à vous inscrire au blog de Sunrise Medical où vous pourrez recevoir toutes nos dernières actualités.