Permis de conduire et handicap : o√Ļ et comment obtenir votre permis?

Publié: | Par Sunrise Medical
Permis de conduire et handicap : o√Ļ et comment obtenir votre permis?

S'il est désormais possible pour les conducteurs handicapés ou à mobilité réduite de conduire leur véhicule adapté en toute sécurité, certains éprouvent encore des difficultés à obtenir un permis de conduire. Aujourd'hui, nous vous expliquons comment procéder et quelles démarches entreprendre pour obtenir votre permis de conduire si vous avez un handicap.

Permis de conduire et handicap : qui peut l'obtenir ?

Les tests pour obtenir un permis de conduire avec ou sans handicap sont les m√™mes. Il en va de m√™me pour les exigences qui s'y rattachent. Celles-ci sont √©num√©r√©es ci-dessous :

  • Avoir l'√Ęge l√©gal
  • √ätre r√©sident fran√ßais
  • Ne pas √™tre sous le coup d’une condamnation qui implique l'interdiction d'obtenir le permis de conduire
  • R√©pondre aux conditions physiques requises pour l'obtention du permis demand√©
  • R√©ussir les examens th√©oriques et pratiques

Est-il possible de conduire avec n’importe quel handicap ?

En fonction du type de handicap, l’obtention du permis de conduire peut-√™tre soumis √† certaines conditions, voire refus√©. Dans tous les cas, une visite m√©dicale est obligatoire et doit √™tre r√©alis√©e soit par un m√©decin agr√©√© par la pr√©fecture du d√©partement, soit par la commission m√©dicale du permis de conduire.

Handicap physique

Pratiquement tous les handicaps physiques permettent de passer l’examen du permis de conduire et ce, gr√Ęce aux nombreux am√©nagements possibles pr√©vus par les constructeurs automobiles qui proposent des v√©hicules enti√®rement adaptables : levier de vitesse, bo√ģte automatique, acc√©l√©rateur au volant, si√®ge et m√™me conduite en fauteuil roulant sont possibles. Cependant, cette capacit√© de conduire est √©valu√©e au cas par cas.

Handicap visuel

L’obtention ou non du permis de conduire en cas de handicap visuel est d√©finie par l’arr√™t√© du 18 d√©cembre 2015 qui pr√©cise les conditions : « Tout candidat au permis de conduire devra subir les examens appropri√©s pour s’assurer qu’il a une acuit√© visuelle compatible avec la conduite des v√©hicules √† moteur. S’il y a une raison de penser que le candidat n’a pas une vision ad√©quate, il devra √™tre examin√© par une autorit√© m√©dicale comp√©tente. L’attention devra porter plus particuli√®rement sur l’acuit√© visuelle, le champ visuel, la vision cr√©pusculaire, la sensibilit√© √† l’√©blouissement et aux contrastes et la diplopie, ainsi que sur d’autres fonctions visuelles qui peuvent compromettre la s√©curit√© de la conduite. »

Ainsi, l’obtention est compromise si l’acuit√© totale pour les deux yeux est inf√©rieure √† 5/10e. Si, par exemple, l’un des yeux est mesur√© √† 1/10e, et l’autre √† 4/10e, l’obtention du permis est possible, mais le futur v√©hicule devra √™tre √©quip√© de r√©troviseurs sp√©ciaux suppl√©mentaires. Enfin, si la personne qui passe le permis porte des lunettes ou des lentilles correctrices, cela devra obligatoirement figurer sur son permis de conduire.

Handicap auditif

Il n’existe aucune incompatibilit√© entre la conduite et un d√©ficit auditif. Il faut toutefois le pr√©ciser lors de l’inscription en auto-√©cole ou √† l’examen afin que des am√©nagements soient faits pour pouvoir suivre les cours et passer les √©preuves th√©oriques et pratiques de l’examen.

Handicap cognitif

La possibilit√© de passer et d’obtenir le permis de conduire est √©tudi√©e au cas par cas.

La visite m√©dicale pour l’obtention du permis est-elle obligatoire ?

√Ä l’exception des handicaps auditifs, toute personne handicap√©e qui souhaite passer le permis a l’obligation de subir une visite m√©dicale pr√©alable. Elle est effectu√©e soit par un m√©decin agr√©√© par la pr√©fecture, soit par la Commission m√©dicale de cette m√™me pr√©fecture. √Ä la suite de ce contr√īle, la Commission, d√©clare ou non l’aptitude √† la conduite du candidat et pr√©cise les am√©nagements du v√©hicule n√©cessaires. Si le candidat est d√©clar√© apte, il lui sera remis un certificat m√©dical qui devra √™tre pr√©sent√© √† l’examinateur, aussi bien pour les √©preuves th√©oriques que pratiques.

Enfin, il faut savoir que lorsque le handicap n’est pas stabilis√© et risque d’√©voluer comme dans le cas d’une scl√©rose en plaques, le permis est accord√© pour une dur√©e limit√©e, allant de 6 mois √† 5 ans. Une visite m√©dicale est alors obligatoire pour le renouvellement du permis.

Est-ce que l'obtention d'un permis de conduire co√Ľte plus cher pour un handicap√© ?

Les frais li√©s √† l’obtention du permis de conduire ne sont pas plus √©lev√©s en raison d'un handicap. Toutefois, si votre handicap vous emp√™che d'obtenir un permis de conduire ordinaire et que vous obtenez un permis de conduire temporaire, vous devrez peut-√™tre le renouveler plus souvent, ce qui peut entra√ģner des frais suppl√©mentaires notamment avec des am√©nagements suppl√©mentaires de votre v√©hicule.

L'acc√®s au permis de conduire reste un d√©fi pour de nombreuses personnes handicap√©es. Conna√ģtre les √©tapes √† suivre et les principaux d√©fis auxquels fait face ce groupe peut √™tre d'une grande aide et acc√©l√©rer ce processus.

Que vous conduisiez votre voiture depuis votre fauteuil roulant ou que vous vous d√©placiez sur le si√®ge seul ou aid√©, certaines caract√©ristiques, telles que le poids du fauteuil et le fait qu'il soit pliable ou non, sont tr√®s importantes et doivent √™tre envisag√©es lors de l’achat de votre voiture ou de votre fauteuil. Jetez un coup d'oeil √† notre gamme de fauteuils roulants √©lectriques et fauteuil roulants manuels afin de choisir celui qui convient le mieux √† vos besoins.