Blog > Mars 2018 > Sports paralympiques d'hiver - Connaissez-vous ces disciplines ?

Sports paralympiques d'hiver - Connaissez-vous ces disciplines ?

Publié:

Partagé:

Les prochains Jeux paralympiques d’hiver, pour leur 13e édition, se tiendront à Pékin en Chine du 4 au 13 mars 2022. En 2008, la capitale chinoise avait accueilli les jeux paralympiques d’été. Le Comité international paralympique a établi six catégories de handicap qui s'appliquent aux Jeux paralympiques d'été et d'hiver.

Des origines récentes

Les sports d'hiver pour les athlètes atteints d'un handicap physique ont progressivement fait leur apparition après la Seconde Guerre mondiale, alors qu'un grand nombre de soldats et de civils blessés tentaient de reprendre leurs activités de ski. Les pionniers, comme l'Autrichien Sepp Zwicknagl, amputé des deux jambes, ont expérimenté le ski avec des prothèses. D'autres innovations sont apparues dans la conception des équipements de ski. Dans les années 1970, les compétitions de ski de fond ont débuté et, en 1974, les premiers championnats du monde ont eu lieu au Grand-Bornand, en France. Ils comprenaient des compétitions alpines et nordiques pour les athlètes amputés et malvoyants.

Cela a finalement conduit aux premiers Jeux paralympiques d'hiver qui se sont tenus en Suède en 1976, bien qu’ils aient été inventés à Stoke Mandeville en 1948 par Sir Ludwig Guttman, avec des compétitions de ski alpin et de ski de fond. Les Jeux paralympiques d'hiver ont lieu tous les quatre ans, comme les Jeux paralympiques d’été. Depuis les Jeux d'hiver d'Albertville, en France, en 1992, les Jeux ont également lieu dans les mêmes villes et sur les mêmes sites que les Jeux olympiques, grâce à un accord entre le Comité international paralympique et le Comité international olympique.

Les sports d'hiver aux Jeux Paralympiques

Il existe actuellement six sports paralympiques d'hiver, avec 80 épreuves au total.

Liste actuelle des sports paralympiques d'hiver (pour Pékin 2022) :

  • Ski alpin
  • Ski de fond
  • Biathlon
  • Para-hockey sur glace
  • Curling handisport
  • Parasnowboard

Autres sports paralympiques d'hiver :

  • Course sur luge (organisée de 1980 à 1988 et de 1994 à 1998)
  • Bobsleigh (devrait être inclus en 2026)

1. Ski alpin

Plusieurs disciplines existent sous la bannière des handisports alpins. Il s'agit notamment de la descente, du super-G, du slalom géant, du slalom et du super-combiné. Il s'agit en fait de courses de différents types, avec des règles légèrement différentes pour tester différentes aptitudes athlétiques. L'objectif principal est simple dans toutes les disciplines… arriver en bas le plus vite possible !

Les utilisateurs de fauteuils roulants participeront à la compétition dans la catégorie de classement assis (les autres classements incluent la position debout et les malvoyants). Les catégories de classement sont un critère appliqué dans tous les sports paralympiques afin d'assurer une compétition équitable entre tous les athlètes. En ski alpin, un système de factorisation est en place pour permettre à des athlètes ayant des handicaps légèrement différents dans la même catégorie de s'affronter dans la même course.

esqui alpino paralimpico

Le skis assis sont utilisés par les skieurs souffrant de paraplégie ou ayant une limitation de l'usage des membres inférieurs. Pour le ski alpin, les athlètes utilisent un monoski.

2. Le ski de fond

L'une des deux disciplines du "ski nordique", le ski de fond paralympique, est une discipline dans laquelle les athlètes parcourent de longues distances sur des terrains enneigés variés, au lieu de se contenter de dévaler une piste de descente. Il y a plus de 20 épreuves dans les Jeux paralympiques, divisées en catégories classique ou skating.

Le para-fond classique est une discipline dans laquelle les skieurs se propulsent sur des pistes préparées pour leurs skis parallèles. Le skating ou style patineur ressemble presque au patinage, car les athlètes peuvent se mouvoir comme ils le souhaitent. Là encore, il est divisé en trois catégories : les skieurs assis, les skieurs debout et les skieurs malvoyants.

L'épreuve se déroule soit sous forme d’une course individuelle chronométrée, soit sous forme de course entre plusieurs skieurs, soit sous forme de relais. Les relais sont organisés en équipes dans lesquelles les skieurs peuvent appartenir à différentes catégories, c’est la seule exception. Les skieurs assis s'affrontent dans des épreuves de 800 m à 12 km, ce qui est légèrement plus court que pour les skieurs debout.

Les skis assis sont à nouveau utilisés pour cette épreuve. Cependant, les skieurs de fond n'utilisent pas de monoskis. Au lieu de cela, un siège est attaché à deux skis. Les skis de fond de course sont plus légers et plus étroits, avec une légère ligne de côte. Ils sont généralement plus rigides et ont des pointes moins incurvées que les skis classiques.

3. Le biathlon handi

C'est le deuxième de la catégorie "Ski nordique". Les skieurs qui pratiquent le ski de fond participent souvent aussi au biathlon handi. En effet, ce sport implique le ski de fond. Cependant, il combine le ski et le tir à la carabine, ce qui permet de tester au maximum les compétences de l'athlète.

La piste de ski de fond est jalonnée par des aires de tir, où les skieurs para doivent tirer en position couchée. Là encore, les athlètes du parabiathlon sont divisés en trois catégories : assis, debout et malvoyants. Il y a 18 épreuves qui diffèrent en termes de distances (courtes, moyennes et longues).

L'équipement utilisé est le même que celui utilisé par les skieurs de fond.

biatlon paralimpico

4. Le para-hockey sur glace

Contrairement aux disciplines du ski, le para-hockey sur glace s'adresse exclusivement aux personnes souffrant de paralysie ou de déficience des membres inférieurs. Deux équipes de 13 personnes et 2 gardiens de but s'affrontent, mais seuls 6 joueurs par équipe peuvent être sur la patinoire simultanément.

Ils s'affrontent pour faire entrer un palet en caoutchouc dans leur but à l'aide de crosses en bois. C'est un jeu rapide, physique et intense. L'équipe qui marque le plus de buts gagne après 3 périodes de jeu de 15 minutes. S'ils sont à égalité à la fin, ils continuent sur le principe de la mort subite, c’est-à-dire jusqu'à ce qu'une équipe marque un but ou qu'une séance de tirs au but soit engagée.

hockey sobre hielo paralimpico

Les athlètes qui évoluent sur la glace ont besoin d'un équipement différent. Une luge est utilisée à la place des skis, ce qui permet aux joueurs de progresser sur la glace avec un contrôle absolu. Les athlètes utilisent deux crosses en bois pour se déplacer sur la glace et frapper le palet. À une extrémité du bâton se trouve une lame en bois utilisée pour manipuler le palet, similaire à la crosse de hockey traditionnelle. L'autre extrémité est un pic en métal utilisé pour manœuvrer sur la glace.

5. Le curling handisport

Là encore, le curling handisport est réservé aux utilisateurs de fauteuils roulants pour leur mobilité quotidienne. Les équipes doivent être composées d'hommes et de femmes. Pour exceller, les joueurs doivent avoir un sens aigu de la stratégie ainsi qu'un objectif très précis. Chaque équipe lance 8 palets, en direction de 4 cercles marqués sur la glace - appelés la maison. Le but est de placer les palets aussi près que possible du cercle central.

curling en silla de ruedas

La principale différence entre le curling en fauteuil roulant et le curling traditionnel est qu'il n'y a pas de balayage. Cela rend le lancer des palets beaucoup plus difficile, et les curleurs paralympiques doivent donc être encore plus précis.

Le long bâton métallique est appelé "bâton de lancement". Il s'accroche au sommet du palet de curling pour permettre aux joueurs de les propulser sur leur fauteuil roulant.

6. Le Parasnowboard

Ce sport doit son succès à la détermination d'un groupe de riders pionniers qui, en 2005, ont entrepris de le faire figurer au programme des Jeux paralympiques d'hiver. Après de nombreuses années de campagne, il a été annoncé en 2012 que le snowboard ferait ses débuts aux Jeux paralympiques d'hiver de Sotchi 2014 avec deux épreuves.

Le Parasnowboard est pratiqué dans le monde entier et comprend trois disciplines : le snowboard-cross, le slalom incliné et le slalom géant. Les athlètes combinent vitesse et agilité tout en dévalant les pistes le plus rapidement possible. Les compétitions réunissent des athlètes masculins et féminins présentant un handicap physique tel qu'une lésion de la colonne vertébrale, une infirmité motrice cérébrale ou une amputation. Les athlètes concourent dans trois catégories en fonction de leur capacité fonctionnelle.

Les snowboarders utilisent des équipements adaptés à leurs besoins, notamment des snowboards et des aides orthopédiques.

Découvrez d'autres sports sur notre blog

Bien sûr, il existe toutes sortes de sports qui ont été adaptés pour les personnes en situation de handicap. Curieux de savoir lesquels ? N'hésitez pas à consulter notre blog où nous incluons de nombreuses autres disciplines. N'oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter pour ne rien manquer des nouveautés.