Handicap physique : nouvelles techniques de physiothérapie

Publié: | Par Sunrise Medical
Handicap physique : nouvelles techniques de physiothérapie

La physiothérapie occupe une place très importante dans les soins aux personnes handicapées. Son objectif est de promouvoir, maintenir et améliorer le niveau de santé, de collaborer à la réadaptation physique et d'améliorer la qualité de vie au niveau social, familial et professionnel.

La thérapie physique est particulièrement utile pour les personnes qui ont souffert d'une blessure ou qui ont des problèmes de santé causés par une maladie ou un handicap, devenant un élément clé dans certains cas.

La physiothérapie souligne la nécessité de rechercher de nouvelles techniques et de les développer professionnellement dans toutes les disciplines afin d'assurer le traitement des personnes handicapées physiques et de leur permettre de développer leur vie quotidienne dans les meilleures conditions possibles.

Pourquoi la physiothérapie est-elle importante pour les personnes handicapées physiques ?

La physiothérapie n'est pas seulement positive pour le bien-être physique, mais elle aide aussi à prévenir les maladies ou les complications associées à la maladie ou à l'incapacité. De plus, la réadaptation enseigne aux patients comment prévenir certaines de ces blessures à l'avenir.

D'autre part, la réadaptation physique permet aux personnes handicapées ou ayant subi un accident ou une blessure de reprendre ou d'adapter leurs activités quotidiennes, ce qui leur garantit un niveau d'indépendance plus élevé.

Jay cushions

Quand la physiothérapie est-elle recommandée pour les personnes ayant un handicap physique ?

Les spécialistes conseillent la réadaptation physique lorsqu'il y a des problèmes d'activité quotidienne. Elle peut être conseillée pour les personnes qui ont souffert de lésions musculaires et neurologiques et pour celles qui ont un retard ou une difficulté dans leur développement moteur, mais aussi dans d'autres cas tels que :

  • Infirmité motrice cérébrale
  • Troubles de nature génétique
  • Affections pulmonaires et cardiaques
  • Lésions de la moelle épinière
  • Blessures à la tête 
  • Maladies musculaires
  • Maladies dégénératives

Les traitements de physiothérapie et de réadaptation sont conçus individuellement. Dans tous les cas, la physiothérapie a parmi ses objectifs de :

  • Gagner en force
  • Améliorer la mobilité
  • Renforcer les capacités

Les techniques comprennent l'amélioration de la flexibilité, le renforcement musculaire et l'augmentation de l'endurance, l'amélioration de la qualité des mouvements du patient par l'équilibre et la coordination.

De cette façon, les patients qui suivent une thérapie physique peuvent retrouver la force et l'amplitude des mouvements dans différentes parties de leur corps, à leur propre rythme et selon leurs besoins.

Techniques de physiothérapie

La réadaptation et la physiothérapie peuvent être considérées comme pluridisciplinaires et, par conséquent, les professionnels qui y participent doivent constamment se former afin de pouvoir mettre en œuvre des traitements plus concrets et plus efficaces. Les possibilités sont nombreuses et incluent dans certains cas l'utilisation d'équipements de pointe tels que l'électrostimulation, les ultrasons, le laser, la magnétothérapie, les rayons infrarouges ou les bains de paraffine.

Voici quelques-unes des techniques de physiothérapie les plus avancées :

1. Kinésiothérapie

Plus qu'une thérapie physique, c'est l'application de différentes thérapies et méthodes dans le but d'analyser les aspects anatomiques, physiologiques et biomécaniques du corps. Les résultats obtenus grâce à la kinésiothérapie permettent d'analyser en détail les problèmes liés aux malformations, blessures, accidents et maladies, et sont très utiles pour établir des exercices physiques qui génèrent la confiance du patient.

Les traitements sont surtout basés sur des mouvements actifs ou passifs des articulations ou des muscles affectés afin de restaurer ou d'améliorer leur fonction. Il existe également d'autres techniques axées sur les stimuli électroniques ou les contrastes de température dans la zone affectée. C'est une technique utile aussi bien pour les blessures musculaires que pour les cas de tétraplégie ou de paraplégie.

2. Médecine physique et réadaptation

Elle est basée sur l'utilisation de techniques chirurgicales de médecine et de réadaptation physique pour les patients souffrant de handicaps physiques. De l’électricité est appliquée pour détecter les nerfs et les muscles endommagés à traiter. Cette branche de la médecine peut également inclure des études qui détectent l'état et la fonction du système nerveux et des procédures mini-invasives comme la nucléoplastie (une petite procédure pour réduire la pression), la détection et le traitement des arythmies par radiofréquence et les études des structures du corps en mouvement (fluoroscopie).

Combinée à l'exercice physique, elle peut restaurer la mobilité et les fonctions du patient sans avoir besoin de chirurgie. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une technique nouvelle, les progrès réalisés dans ce domaine permettent aux médecins d'exécuter la physiothérapie d'une manière plus efficace et plus ciblée.

3. Thermothérapie

C'est l'application de chaleur sur le corps au moyen de matériels, à une température supérieure à celle du corps humain. La chaleur se propage et permet ainsi d'obtenir les effets thérapeutiques souhaités. La thermothérapie peut avoir des effets physiologiques au niveau cellulaire, sur la circulation sanguine, le cœur, le système digestif, le système urinaire, le système respiratoire, le système nerveux, les muscles et sur la peau.

4. Cryothérapie

Il s'agit de l'application d'un froid intense sur la zone à traiter afin de détruire les tissus pathologiques ou endommagés. Elle est similaire à la thermothérapie mais en utilisant l'effet inverse. Les utilisations sont également différentes.

5. Laser

En tant que thérapie physique, le laser peut aider à soulager la douleur causée par les névralgies, les tendinites, l'ostéoarthrite, l'inflammation locale non septique, l'arthrite, les entorses et foulures, les déchirures musculaires ou les traumatismes.

6. Techniques myofasciales

Axé sur la récupération des blessures de l'appareil locomoteur, il s'agit d'une technique manuelle qui consiste à masser le tissu conjonctif pour soulager les blocages et les tensions musculaires en travaillant sur le fascia qui les entoure et en améliorant la circulation.

neon 2

Profitez d’une vie active et autonome passe aussi par un équipement de qualité répondant parfaitement à vos besoins. Nous proposons une large gamme de fauteuils roulants manuels et fauteuils électriques qui feront la différence pour votre autonomie au quotidien. Si vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions de mobilité, inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.