Tétraplégie : un handicap plus ou moins invalidant au quotidien

Publié: | Par Sunrise Medical
Tétraplégie : un handicap plus ou moins invalidant au quotidien

La tétraplégie, également connue sous le nom de quadriplégie, est une paralysie causée par une maladie ou une blessure qui entraîne la perte partielle ou totale de l'usage des quatre membres et du torse ; la paraplégie est similaire mais n'affecte pas les bras. La perte est habituellement sensorielle et motrice, ce qui signifie que la sensation et le contrôle sont perdus.

Complète ou partielle, réversible ou non

La gravité de la tétraplégie dépend à la fois de l’endroit où se situe la lésion de la moelle épinière et de l'étendue de la lésion.

Une personne atteinte d'une lésion au C1 (la vertèbre cervicale la plus élevée, à la base du crâne) perdra probablement l’usage de ses 4 membres et sera dépendante d’un respirateur. Une personne atteinte d'une lésion C7 peut perdre l’usage du torse et des jambes, mais conserver l'usage des bras et de la majeure partie des mains.

L'étendue de la blessure est également importante. Une section complète de la moelle épinière entraînera une perte complète des fonctions depuis cette vertèbre jusqu’aux membres inférieurs. Une section partielle ou même une ecchymose de la moelle épinière entraîne des degrés variables de paralysie. Une idée fausse à propos de la tétraplégie dit que le malade ne peut pas bouger les jambes, les bras ou n'importe quelle autre partie de son corps ; ce n'est souvent pas le cas. Certaines personnes atteintes de tétraplégie peuvent marcher et se servir de leurs mains, comme si elles n'avaient pas de lésion de la moelle épinière, tandis que d'autres doivent utiliser des fauteuils roulants mais peuvent encore utiliser leurs bras et leurs doigts.

Bien que le symptôme le plus évident soit l'affaiblissement des membres, le fonctionnement est également altéré au niveau de l’abdomen. Cela peut signifier une perte ou une altération du contrôle de l'intestin et de la vessie, des fonctions sexuelles, de la digestion, de la respiration et d'autres fonctions autonomes. En outre, la sensation est généralement altérée dans les zones affectées. Cela peut se manifester sous forme d'engourdissement, ou de douleur neuropathique.

Zippie fauteuils roulants electriques pour enfants

La tetraplegie en chiffre

80 % des tétraplégiques sont des hommes et près de 60 % des cas résultent d'accidents de la route. Près de 50 % des patients ont entre 18 et 25 ans au moment de l'accident. Les niveaux le plus souvent affectés sont les vertèbres C4 et C7.

La majorité des études ont montré un ratio hommes femmes élevé et une incidence maximale chez les moins de 30 ans. Les accidents de la route sont généralement la cause la plus fréquente de tétraplégie, suivis des chutes dans la population âgée.

Causes et facteurs de risque de la tétraplégie

Les causes typiques de la tétraplégie sont des traumatismes (tels qu'un accident de la route, la plongée en eau peu profonde, une chute, une blessure sportive), des maladies (telles que la myélite transversale, la sclérose en plaques ou la polio) ou des troubles congénitaux (tels que la dystrophie musculaire).

Il est possible de souffrir d'une fracture du cou sans devenir tétraplégique si les vertèbres sont fracturées ou disloquées mais que la moelle épinière n'est pas endommagée. Inversement, il est possible de blesser la moelle épinière sans se casser la colonne vertébrale, par exemple lorsqu'un disque ou un éperon osseux rompu sur la vertèbre pénètre dans la colonne vertébrale et endommage la moelle épinière.

Traitement de la tétraplégie

Le traitement de la tétraplégie dépend de la gravité de l'affection et des besoins particuliers du patient. Le traitement vise à traiter la perte de fonctionnement et de sensation du patient dans les régions paralysées du corps, ainsi que la perte ou l'altération du fonctionnement de tout organe.

Si la cause est des ecchymoses ou un gonflement de la moelle épinière, les nerfs peuvent recommencer à fonctionner. Les stéroïdes sont administrés pour prévenir et réduire l'enflure de la moelle épinière.

Si la cause est une blessure, il est nécessaire de procéder à un traitement d'urgence pour éviter d'autres lésions de la colonne vertébrale.

Il n’y a aucun traitement qui peut inverser cette condition. La chirurgie ne peut aider que dans la mesure du possible et, lorsqu'elle est pratiquée immédiatement après la blessure, elle peut aider à soutenir et à stabiliser les vertèbres et les os de la colonne vertébrale.

En cas de fracture, les os ou les disques compriment la moelle épinière et la chirurgie permet de soulager cette pression, d'enlever les fragments osseux et de réaligner les os.

La stimulation électrique fonctionnelle aide également à fournir un mouvement partiel aux muscles paralysés.

A ne pas négliger chez les patients tétraplégiques : la nutrition

Différents soins médicaux

Orthopédie et kinésithérapie

Les patients tétraplégiques peuvent avoir besoin de porter un appareil orthopédique en fonction de leurs blessures, car leurs vertèbres sont endommagées et elles ont besoin d'être stabilisées.

La kinésithérapie est extrêmement importante pour le patient afin de garder ses muscles forts et actifs.

La physiothérapie

La tâche du physiothérapeute est de renforcer le muscle et d'apprendre au patient à contrôler son muscle individuellement.

Plusieurs études ont montré que différentes techniques d'entraînement peuvent améliorer le fonctionnement des bras et des mains après une lésion de la moelle épinière cervicale qui a causé une tétraplégie. Il y a des preuves qui suggèrent que l'entraînement spécifique à la tâche (avec une stimulation électrique fonctionnelle si la fonction de préhension est trop faible) est idéal pour améliorer la fonction des mains. Presque toutes les études ont montré une amélioration de la fonction et/ou du niveau d'activité des bras et des mains.

Des techniques innovantes telles que l’utilisation de la stimulation électrique fonctionnelle des membres inférieurs, du vélo d’intérieur, de la marche sur tapis roulant et de la stimulation électrique pendant la marche sont utilisés pour récupérer/maintenir la masse musculaire dans les jambes,

Quelles sont les aides financières auxquelles je peux prétendre ?

La Loi de février 2005 pour les personnes handicapées permet d’obtenir des aides diverses pour améliorer le quotidien :

  • Droits et prestations financières pour les appareillages
  • Aide pour la participation à des activités
  • Aides pour l’emploi et la formation professionnelle.

Voici les aides auxquelles peuvent prétendre les tétraplégiques :

Toutes les demandes d’aides financières doivent se faire auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) du lieu de résidence de la personne handicapée.

fauteuils roulants legers quickie

Comment retrouver de l’autonomie ?

Toute tétraplégie dont la lésion se situe au-dessus de la vertèbre C4 implique l’utilisation d’un fauteuil roulant au quotidien.

Le fauteuil roulant se décline en deux modèles : manuel ou électrique. Le choix dépend essentiellement des paralysies du malade. Le fauteuil roulant électrique est par exemple nécessaire lorsque la paralysie est totale. Ce modèle va permettre à la personne de se déplacer grâce à des commandes, sans effort. Le déplacement du fauteuil peut être commandé via un clavier, ou un détecteur de mouvement de la tête ou d’un muscle par exemple.

Le fauteuil roulant manuel convient plutôt aux tétraplégiques qui conservent l’usage de leurs bras et de leurs mains afin de permettre les déplacements. Les fauteuils sont désormais légers et très maniables, ce qui facilite la vie quotidienne.

Tous les fauteuils peuvent être équipés d’aides à la posture comme des appuis-tête, des coussins de positionnement et de de prévention anti-escarre, un dossier ergonomique, des cale-pieds. Il est également possible d’opter pour un fauteuil verticalisateur.

Le scooter électrique est également une solution de mobilité à envisager dans les cas de tétraplégie. Maniable, sûr et facile à conduire, il va aider le malade à conserver son autonomie et à se déplacer sans effort sur de plus grandes distances qu’un fauteuil roulant.

Au quotidien, il faut penser à aménager les lieux de vie de la personne en situation de handicape. Il existe de nombreux accessoires pour faciliter la vie de tous les jours. Fauteuils spéciaux pour la douche, barre de soutien dans la salle de bains, rampe de déplacement, lit médicalisé électrique, mobilier adapté, etc. En outre, la domotique a fait d’importants progrès, et des solutions abordables sont variées : commandes vocales pour le chauffage, la lumière, l’ouverture ou la fermeture des portes…

La tétraplégie peut prendre différentes formes, mais nécessite toujours une adaptation du quotidien afin que le malade puisse continuer à conserver une partie de son autonomie et effectuer certaines activités par lui-même.

Vous souhaitez être au courant des dernières informations sur la mobilité ? Nous vous invitons à vous inscrire au blog de Sunrise Medical où vous pourrez recevoir toutes nos dernières actualités.