Rugby-Fauteuil : le sport collectif ultime ?

Publié: | Par Sunrise Medical
Rugby-Fauteuil : le sport collectif ultime ?

La Découverte du Rugby-Fauteuil

Récemment, j’ai eu le privilège d’essayer plusieurs nouveaux sports adaptés, et celui qui m’a le plus marqué reste le rugby-fauteuil. Pour moi, ce sport implique beaucoup plus que le jeu lui-même. En plus des aspects classiques, comme la forme physique, l’entraînement, et les hauts et bas de la pratique d’un sport en équipe, il existe un tout autre aspect à ce sport que je n’avais jamais rencontré auparavant.

J’ai découvert ce sport pour la première fois en 2010. J’avais 23 ans à l’époque, j’étais pensionnaire de la Craig Hospital dans le Colorado et je venais de me briser le cou. J’ai entendu des rumeurs à propos d’un sport qui permettait de jouer aux « auto-tamponneuses » en fauteuil roulant tout en se passant un ballon de volley. Plus jeune, j’ai toujours été très sportif et j’ai pratiqué de nombreux sports. Certains de ces sports étaient des sports collectifs comme le football, mais j’ai toujours été plus attiré par les sports individuels comme la course à pied, la natation et le cyclisme. Ce que j’aimais le moins dans les sports collectifs était le fait que ces sports exigeaient beaucoup d’engagement, et la pression de la part des autres était énorme. Désormais, beaucoup de choses ont changé chez moi et je n’ai plus aucune envie de la jouer solo, alors j’ai décidé de tenter ma chance avec un sport collectif.

fauteuils roulants legers quickie

L’Équipe qui m’accompagne

Au début, lorsque j’ai commencé à pratiquer ce sport, je ne comprenais pas en quoi faire partie d’une équipe impliquait beaucoup plus que le sport. Mes coéquipiers qui étaient quadriplégiques avaient beaucoup à m’apporter, surtout des retours d’expérience sur ce que serait ma vie après ma blessure. Leur histoire, certains ayant été blessé pendant plus de 30 ans, impliquait une énorme expérience sur de nombreux sujets, de la vie de famille à une vie professionnelle à plein-temps (ou non) jusqu’à la maitrise de la plongée sous-marine. Rien qu’en essayant ce sport, j’ai été confronté à des sources de savoirs sur ce que sera ma vie avec ma blessure.

Bien entendu, votre thérapeute vous expliquera de nombreuses choses pendant votre rééducation – mais pas tout. Dans mon cas, j’avais de nombreuses questions : comment aller aux toilettes ? Comment voyager en totale autonomie ? Comment sera ma vie amoureuse ? Quelles sont les situations gênantes que je rencontrerai forcément, et comment les gérer ? Et encore, je ne dis pas tout. Après avoir pratiqué le rugby-fauteuil pendant quelques temps, je me suis rendu compte que je pouvais poser ces questions à mes coéquipiers sans passer pour un fou. Nous avions tous quelque chose en commun, nous étions tous quadriplégiques, c’était notre lien fraternel, notre bulle où toutes nos différences s’effaçaient.

rugby-fauteuil-roulant

Leçons de Vie

Des nombreuses expériences que j’ai pu vivre dans ma vie, il y en a une qui sort du lot, et il s’agit des premiers voyages que j’ai pu faire avec Bella, mon chien guide. Sachant que mes mouvements de main étaient limités, je ne savais pas comment remplir un bol d’eau et placer ce bol au sol sans en mettre partout. J’ai demandé à un de mes coéquipiers qui avait aussi un chien et il m’a montré une solution très simple, où il s’agissait d’utiliser un gobelet pour remplir un bol au sol. Aussi simple que cela puisse paraître, je n’y avais jamais pensé avant, mais c’est désormais chose quotidienne.

Pour un sport collectif comme le rugby-fauteuil, le premier jour sur le terrain amène son lot de doutes : vous doutez de vos capacités à pratiquer ce sport, vous doutez de vous et l’incertitude vous gagne. Mais si vous vous accrochez, vous vous rendrez compte de votre force sur et en dehors du terrain. Et en rien de temps, vous vous mettrez à passer du temps avec vos coéquipiers en dehors des terrains. Vous pourrez observer comment ils se comportent dans leur vie quotidienne. Ce sont ces expériences de vie qui doivent être vécues, et non enseignées.

Alors le conseil que je donne toujours aux nouveaux patients blessés est très simple, passez du temps avec les personnes qui souffrent des mêmes troubles que vous. Qu’importe le sport, qu’il soit pratiqué individuellement ou en équipe, côtoyer ceux qui ont vécu ce que vous vivez sera la plus belle des victoires.

Dans mon cas, le rugby-fauteuil m’a non seulement appris un nouveau sport, mais il a aussi boosté ma confiance, me permettant de vivre ma vie de manière indépendante. En regardant en arrière je me suis fait de nombreux amis, j’ai visité de nombreuses villes, j’ai appris de l’expérience d’autres personnes, et ceci m’a rendu plus fort que jamais, à la fois dans ma tête et dans mon corps.

À Propos de l’Auteur

Kirk Williams est un explorateur-photographe. En tant que quadriplégique C6-7, paralysé en-dessous du torse, il a décidé de ne pas laisser son handicap définir qui il est. Il a créé une entreprise de photographie par drone appelée Birds Eye Optics, lui offrant l’opportunité de voyager, de sortir et de vivre de sa passion. De ces expériences, il a décidé d’informer les gens sur son quotidien et sa vie intéressante en tant que quadriplégique, via des blogs sur son site internet et des vlogs. De la plongée sous-marine au Mexique aux voyages en mobil-home, Kirk espère que ses expériences de vie et son histoire inspirent les autres à vivre la vie dont ils ont toujours rêvé.

 

Chez Sunrise Medical, notre gamme de fauteuils roulants Quickie vous permettent de vire sans limites. Découvrez notre gamme de fauteuils roulants manuels, fauteuils roulantss électriques et de fauteuils roulants de sport.

Le rugby-fauteuil n’est pas pour vous ? Découvrez nos autres posts de blog sur les sports en fauteuil roulant.