Google ajoute des itinéraires accessibles en fauteuil roulant à Google Maps

Publié: | Par Sunrise Medical
Google ajoute des itinéraires accessibles en fauteuil roulant à Google Maps

Pour rendre le trafic plus accessible à presque tout le monde, Google a officiellement introduit des itinéraires accessibles en fauteuil roulant dans Google Maps. La nouvelle fonction offrira aux personnes en fauteuil roulant ou ayant d'autres besoins de mobilité un moyen plus facile de se déplacer en utilisant les transports en commun.

Cette fonctionnalité est actuellement déployée à l'échelle mondiale dans tous les grands centres de transit métropolitains tels que New York, Tokyo, Londres, Mexico, Sydney et Boston. Google prévoit d'ajouter d'autres itinéraires accessibles en fauteuil roulant à son application au cours des prochains mois alors qu'elle travaille avec divers organismes de transport en commun.

Comment trouver ou ajouter des informations dans Google Maps ?

Lorsque vous avez besoin de savoir si un endroit que vous visitez possède des caractéristiques d'accessibilité, vous pouvez soit le trouver sur Google Maps ou dans l'outil de recherche et ouvrir la liste des entreprises. Une fois que vous tapez la description sur deux lignes et que vous faites défiler vers le bas jusqu'à la section accessibilité, vous saurez que l'endroit n'a pas de fonction si vous voyez un symbole d'absence à côté de lui.

En 2017, Google a ajouté un moyen pour les utilisateurs d'ajouter des détails sur l'accessibilité des lieux à Google Maps et à Search. Vous pouvez ouvrir le menu principal sur Google Maps, cliquer sur « Vos contributions », puis sur « Découvrir les informations manquantes », et trier par « Accessibilité » pour trouver les endroits près de chez vous où manquent ces informations. Vous pouvez également ajouter des informations sous différentes catégories.

Un projet collaboratif pour associer Google Maps et l'accessibilité

Les options d'accessibilité de Google Maps sont maintenant disponibles à Londres, Tokyo, Boston, Sydney ou Mexico. L'objectif ultime est que ces routes accessibles atteignent le plus grand nombre possible d'endroits dans le monde.

Cependant, bien qu'il ait été possible jusqu'à présent d'inclure des informations provenant de sept millions de sites, il reste encore beaucoup de travail à faire pour y parvenir. C'est pourquoi Google a demandé par l'intermédiaire des guides locaux que les utilisateurs du monde entier expriment leur opinion sur les questions de mobilité réduite et puissent ajouter leur propre emplacement. Dans cette optique, elle a organisé une grande campagne qui comprend plus de 200 réunions pour répondre aux doutes des utilisateurs lors de l'ajout de leurs points accessibles sur Google Maps.

Ainsi, on peut dire que la nouvelle option d'accessibilité des « Maps » de Google est un grand projet collaboratif. Jusqu'à présent, la plate-forme a ouvert la possibilité d'ajouter des informations sur les cartes aux utilisateurs d'Android et attend des différentes agences de transport et des administrations locales qu'elles incluent leurs données afin de générer le plus grand nombre d'options pour des routes accessibles.

Tout récemment (le 1er octobre 2019) Google a annoncé un partenariat avec Dineout pour améliorer l'expérience utilisateur en ajoutant plus de fonctionnalités à son moteur de navigation, Google Maps. Avec la recherche, les utilisateurs ont maintenant plus de choix à explorer dans Google Maps en découvrant les menus à proximité, en choisissant parmi les offres disponibles dans les restaurants, en réservant une table pour leur heure et date préférées et surtout en indiquant si les restaurants étaient accessibles facilement ou non aux handicapés.

Google dispose depuis longtemps d'une « équipe d'accessibilité » qui s'efforce de rendre les services numériques comme la recherche et Gmail utilisables par les personnes ayant une vision, une audition ou une mobilité limitées. Mais alors que Blair-Goldensohn luttait pour naviguer dans le métro de New York, avec son nombre dérisoire d'ascenseurs et ses mises à jour de service limitées, il a compris que Google pouvait faire tellement plus pour aider les gens dans le monde du monde réel.

Google Maps Accessibilité en France

Google Maps a d'abord introduit des itinéraires « accessibles aux fauteuils roulants » pour la navigation à New York, Londres, Tokyo, Mexico, Boston, et Sydney. Les utilisateurs de Maps pour ces villes pourront chercher des moyens de se déplacer en fauteuil roulant. Paris est également référencé sur Google Maps, toutefois il manque encore beaucoup d’informations pour les déplacements. Les éléments actuellement indiqués sur le site proviennent essentiellement des utilisateurs qui partagent leurs bons plans et leurs conseils.

En France, il faut davantage compter sur des applications plus spécifiques et plus performantes pour être certains de pouvoir accéder aux transports en commun en fauteuil roulant. Créée à Toulouse, l’appli « Happengo » se présente comme le Google Maps des personnes en situation de handicap, et connaît un grand succès auprès de ses utilisateurs.

Cette appli s’adresse à la fois aux handicapés (moteurs, visuels, auditifs, etc.), aux personnes atteintes de maladies chroniques mais aussi aux seniors, aux femmes enceintes, et aux victimes de blessures temporaires.

L’objectif des concepteurs de l’appli est de favoriser le déplacement des 12 millions de personnes en situation de handicap en France, et des 20 millions de seniors. De plus, l’appli est gratuite et recense des informations sur tout le territoire français, et non uniquement à Paris.