Blog > Décembre 2021 > Estime de soi et image de soi chez les personnes handicapées

Estime de soi et image de soi chez les personnes handicapées

Publié:

Partagé:

Bien que nous fassions tomber de plus en plus de barrières pour devenir une société accessible et inclusive, les personnes handicapées doivent encore relever de nombreux défis dans leur vie quotidienne. Certaines sont liées à la discrimination et à l'environnement, mais d'autres difficultés proviennent d'une mauvaise image de soi.

Cette situation peut avoir une influence négative sur leur bien-être émotionnel et peut même conditionner leur développement personnel. C'est pourquoi il est essentiel de travailler sur l'estime de soi avec les personnes handicapées pour les aider à se respecter et à s'aimer telles qu'elles sont.

L'importance de travailler sur l'estime de soi

Tout au long de notre vie, et en fonction de nos expériences, nous développons une image de nous-mêmes. Ce que nous appelons l'estime de soi n'est rien d'autre que le fait d'avoir une attitude positive envers soi-même.

Mais pourquoi l'estime de soi est-elle si importante ?

Lorsque notre image de soi est positive, nous considérons notre environnement comme un espace sûr avec lequel nous pouvons interagir. En outre, nous sommes plus sociables et nous abordons nos objectifs avec une meilleure attitude et davantage de ressources. Si, au contraire, nous avons une image négative ou sous-évaluée de nous-mêmes, nous sommes plus insécurisés et notre environnement, même les petits gestes quotidiens, peuvent devenir "dangereux", conditionnant tous les aspects de notre vie.

En ce sens, nous avons tous besoin de travailler sur notre estime de soi. Mais pour les personnes handicapées, ce travail est double, car les différentes circonstances auxquelles elles sont confrontées (expériences sociales négatives, préjugés, manque de soutien, problèmes de communication et/ou d'expression) peuvent souvent entraîner frustration, introversion et isolement.

De plus, de nombreuses personnes handicapées adoptent et reproduisent ces attitudes comme des modèles, ce qui entraîne des comportements négatifs.

Dans d'autres cas, les situations de dépendance révèlent une vulnérabilité qui peut conduire à une faible estime de soi et, par conséquent, à l'émergence d'attitudes autodestructrices. Certaines personnes présentant un certain degré de dépendance finissent même par croire qu'elles ne peuvent rien faire et n'essaient donc même pas. Cette inactivité entraîne à son tour un isolement et une solitude accrus.

En revanche, les complexes (infériorité, peur, etc.) sont plus fréquents chez les personnes handicapées. Il est vrai que les complexes ne sont pas des situations objectives, mais des sentiments. Cependant, ils peuvent souvent nous donner le sentiment d'être moins utiles et nous empêcher d'avancer, encore plus dans une société où les rivalités sont nombreuses comme la nôtre.

Conseils pratiques pour développer l'estime de soi chez les personnes handicapées et/ou dépendantes

Encourager les relations sociales positives et l'appartenance à des groupes au-delà de l'environnement familial et encourager les personnes handicapées à prendre des décisions concernant leur propre vie sont deux actions qui aident les personnes handicapées à avoir plus confiance en elles et à se sentir valorisées par les autres.

D'autres clés pour travailler sur l'estime de soi et l'image de soi des personnes handicapées sont :

  • La connaissance de soi. Nous connaître tels que nous sommes, avec nos qualités et nos défauts, nous aide à travailler sur nos forces et à corriger nos faiblesses. Certains moyens d'y parvenir peuvent être des activités culturelles, la pratique de sports adaptés, etc.

  • L'acceptation de soi. Plus on se connaît, mieux on s'accepte. Le processus n'est pas facile, mais si nous sommes capables de nous voir et de nous accepter tels que nous sommes, nous apprendrons à nous valoriser et à nous aimer.
  • Renforcer nos qualités. Une fois que nous nous connaissons et nous acceptons, nous sommes en mesure de détecter plus facilement nos points forts et de nous concentrer sur eux pour en tirer le meilleur parti.
  • Minimiser les faiblesses. De même, l'identification de nos défauts nous aide à les minimiser, à les corriger ou à trouver des alternatives aux problèmes quotidiens.

Activités visant à améliorer l'estime de soi chez les personnes handicapées

Célébrez leurs succès et reconnaissez leurs réalisations devant les autres, parlez naturellement de leurs difficultés, respectez leur espace privé, encouragez-les à prendre leurs propres décisions et à les partager. Leur permettre de faire des erreurs et d'en tirer des leçons, ou leur confier des responsabilités dans la vie, au travail et à la maison, en fonction de leurs capacités, sont quelques-uns des gestes qui peuvent contribuer à améliorer l'estime de soi d'une personne handicapée.

D'autre part, de nombreuses associations organisent des ateliers et des cours pour améliorer l'image de soi. Dans ces ateliers, des activités sont organisées pour travailler sur l'estime de soi des personnes handicapées et des exercices sur la pensée positive sont proposés.

Il existe également des dynamiques de travail de groupe qui peuvent nous aider à améliorer notre estime de soi.

L'une d'entre elles consiste à mettre en avant les aspects positifs (physique, personnalité ou compétences) des autres personnes ainsi que de soi-même. Comment ? Chaque participant écrit sur une feuille de papier deux attributs physiques, deux qualités de personnalité et une compétence ou "capacité" qu'il aime chez lui et chez la personne en face de lui. Cette liste est ensuite lue à haute voix.

Une autre activité pour travailler l'estime de soi chez les personnes handicapées consiste à apprendre à se définir. Pour ce faire, différents adjectifs pouvant définir une personne sont écrits sur un tableau noir. Ensuite, chaque participant choisit les termes qui lui correspondent le mieux et en dresse une liste. La deuxième partie de l'activité consiste à rechercher les antonymes de ces adjectifs pour établir une deuxième liste à laquelle les participants ne s'identifient donc pas.

Sur notre blog, vous trouverez un contenu intéressant sur le handicap. Jetez-y un coup d'œil ou inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des informations récentes.