Tout savoir sur le transport de personnes à mobilité réduite

Publié: | Par Sunrise Medical
Tout savoir sur le transport de personnes à mobilité réduite

La mobilité touche tous les aspects de notre existence. Nous nous déplaçons sans cesse pour aller au travail, faire les boutiques ou rendre visite à des amis, c’est pourquoi il est indispensable de pouvoir se déplacer dans notre quotidien.

L’absence de transports accessibles est un problème majeur pour les personnes à mobilité réduite, car cela les empêche de vivre leur vie en toute liberté et en toute indépendance. C’est pourquoi il est absolument nécessaire que ces personnes puissent avoir accès à des transports accessibles de qualité.

Transport public et transport privé

L’accessibilité dans les transports est un vaste concept qui englobe à la fois les équipements et les infrastructures permettant aux personnes à mobilité réduite d’utiliser et de profiter des transports publics et privés, avec les mêmes conditions de sécurité et de confort que les autres passagers, et les moyens de transport eux-mêmes.

Une ville accessible doit garantir qu’en plus de proposer des transports accessibles (bus, métros, trams etc…), elle doit aussi posséder des stations, gares et arrêts adaptés aux voyageurs à mobilité réduite. Voilà ce qu’est le transport public.

Dans le cas du transport privé, qui représente près de 50% des moyens de transports empruntés par les personnes à mobilité réduite, c’est aux entreprises de garantir l’accessibilité, ou aux usagers eux-mêmes lorsqu’il s’agit de véhicules adaptés dans lesquels ils voyagent en tant que conducteurs ou passagers.

Que l’on parle de transport public ou de transport privé, il existe des standards à atteindre. Les standards les plus demandés dans les transports sont logiquement le confort, la sécurité et l’efficacité.

Prenons l’exemple de voyageurs à mobilité réduite nécessitant un fauteuil roulant : celui-ci doit être fixé au châssis du véhicule, et le voyageur doit être attaché avec une ceinture de sécurité à au moins trois points de fixation (afin qu’elle puisse couvrir le torse, des épaules jusqu’au pelvis) et la tête doit être soutenu via un appui-tête. Le fauteuil roulant doit idéalement être positionné dos au sens de conduite, afin d’éviter toute transversalité.

Dans le cas des infrastructures, elles doivent permettre à tous les voyageurs d’entrer et de sortir, de monter et de descendre dans des conditions optimales, et fournir des informations claires, compréhensibles et faciles à utiliser concernant l’utilisation d’ascenseurs et plateformes.

Enfin, les différents moyens de transport doivent proposer des zones réservées pour les personnes à mobilité réduite, des sièges avec fixations au sol pour les fauteuils roulants et des systèmes d’entrée et de sortie (plateformes élévatrice, rampes etc…) qui sont parfaitement accessibles.

Au niveau légal, le 11 février 2005 a été votée en France la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Elle donnait 10 ans aux établissements recevant du public (ERP) pour se rendre accessibles. Fin 2012, à trois ans de l’échéance, 30% seulement des établissements étaient accessibles aux personnes à mobilité réduite. Face à ce constat, le 26 Juin 2014, le Parlement a autorisé de nouveaux délais de mise en conformité des différents organismes de transport : fin 2018 pour les transports publics, fin 2021 pour les transports départementaux et fin 2024 pour tous les trains en France.

Si vous voyagez à Paris, il existe un site internet et une application qui recensent toutes les informations sur l’accessibilité des transports en public : http://www.infomobi.com/fr/

transport-de-personnes-a-mobilite-reduite

Mobilité réduite et transports : d’autres aspects à prendre en compte

La plupart des transports de personnes en situation de handicap se font via des services privés. C’est pourquoi il est indispensable de connaître les critères pour adapter son véhicule.

Lorsque vous achetez un véhicule, une personne à mobilité réduite doit prendre en compte s’il/elle va le conduire, mais aussi s’il constituera son principal moyen de transport, et s’il est donc possible d’apporter les modifications nécessaires à chacun de ces cas.

Sachez que les administrations régionales et locales peuvent octroyer des aides financières à la fois pour l’achat d’un véhicule qui a été adapté, et pour les éventuelles modifications.

Pour apprendre à conduire, l’ECF propose des formations spécifiques aux personnes à mobilité réduite. Vous trouverez sur ce site des informations sur les écoles de conduite avec véhicules adaptés, où vous pourrez vous entraîner à la conduite de véhicules adaptés – sans nul doute indispensable aux personnes à mobilité réduite souhaitant passer leur permis.

Le permis de stationnement pour les personnes présentant un handicap et le Permis de Stationnement Européen sont d’autres avantages dont peuvent bénéficier les personnes à mobilité réduite.

Posséder votre propre véhicule adapté à vos besoins personnels et pouvoir utiliser des services publics adaptés (taxis, bus, avions, trains etc…) sont des droits qui ne peuvent pas toujours être exercés. Ils nécessitent un effort conjoint des citoyens, des institutions et entreprises concernés, débouchant sur une société véritablement accessible à tous.

Profitez d’une vie active et autonome passe aussi par un équipement de qualité répondant parfaitement à vos besoins. Nous proposons une large gamme de fauteuils roulants électriques et fauteuils manuels qui feront la différence pour votre autonomie au quotidien. Si vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions de mobilité, inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.

Vous souhaitez être au courant des dernières informations sur la mobilité ? Nous vous invitons à vous inscrire au blog de Sunrise Medical où vous pourrez recevoir toutes nos dernières actualités.