Financement et bourses pour les étudiants handicapés

Publié: | Par Sunrise Medical
Financement et bourses pour les étudiants handicapés

En France, selon les plus récentes études, plus de 80% des personnes handicapées ont un niveau inférieur au bac : entre difficultés matérielles et financières (accès, logiciels adaptés au handicap, financement des études) et peur de ne pas y arriver, beaucoup abandonnent tout simplement l’idée de poursuivre de longues études. Pourtant, il existe de nombreuses aides pour suivre des études supérieures avec un handicap.

Les étudiants en situation de handicap ont droit à des aides financières, mais également à des bourses spécifiques selon leur handicap afin de leur permettre de poursuivre des études supérieures.

Aide personnalisée

Depuis septembre 2008, les étudiants handicapés peuvent prétendre à la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Elle se calcule sur les besoins spécifiques et ne dépend pas des revenus des parents.

Cette aide est à demander auprès de la Maison Départementale du Handicap du lieu de résidence. Elle est ouverte à tous.

Jay cushions

La bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux

Cette bourse peut être demandée par les étudiants handicapés. La première demande peut être effectuée à tout âge : en effet, la limite de 28 ans est levée pour eux.

En outre, durant leurs études et si le handicap a été reconnu par la commission des droits et de l’autonomie, les étudiants en situation de handicap pourront demander trois années supplémentaires de bourse.

La demande de bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux se fait directement sur internet via le dossier social étudiant entre le 15 janvier et le 31 mai qui précèdent la rentrée universitaire. La réponse est donnée par le Crous entre juin et octobre de la même année.

Allocation Erasmus et aide à la mobilité internationale

Les étudiants handicapés peuvent bénéficier de bourses et d’aides financières pour suivre des études ou effectuer un stage à l’étranger.

L’aide à la mobilité internationale peut être cumulée avec la bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux. Son montant est de 400 euros par mois maximum et prend en compte le temps passé à l’étranger ainsi que le coût de la vie sur place. Elle dépend en partie des revenus des parents ou des revenus de l’étudiant. Elle est accordée uniquement si le séjour est supérieur à 2 mois et peut être demandée plusieurs fois dans la limite de 9 mois cumulés.

Pour en bénéficier, il faut faire une demande auprès du service chargé des relations internationales dans l’établissement de départ. Les dossiers sont sélectionnés également en fonction de l’intérêt pédagogique du séjour.

L’allocation Erasmus est une aide financière accordée sur dossier qui sert à couvrir une partie des frais lors d’études ou de stages à l’étranger. Elle varie de 150 à 300 euros pour des études, de 300 à 450 euros pour les stages, mais elle peut être cumulée avec d’autres aides financières. Elle est octroyée pour trois x12 mois maximum.

Il faut avoir effectué une première année d’études supérieures pour faire une demande au service des relations internationales de son établissement. La demande doit être faite au minimum six mois avant la date de départ et accompagnée d’une lettre de motivation précisant son projet.

Les aides du Crous

Hormis la bourse sur critères sociaux, le Crous peut octroyer ponctuellement des aides financières aux étudiants handicapés :

  • L’allocation annuelle est accordée aux étudiants qui ne bénéficient pas de soutien financier de la part de leur famille. Elle s’adresse aussi aux étudiants de plus de 28 ans qui reprennent leurs études
  • L’aide ponctuelle est destinée à répondre aux difficultés ponctuelles. Pour l’obtenir, il est nécessaire de demander une évaluation par un assistant social. Elle n’a pas de limite d’âge et son montant est déterminé en fonction de la difficulté rencontrée.

La prestation de compensation du handicap (PCH)

La PCH est destinée à la prise en charge des dépenses en relation avec le handicap. Elle est octroyée par le département, et son montant varie selon les besoins. Les revenus sont pris en compte dans son calcul.

Pour les étudiants handicapés de 20 ans ou moins, les parents doivent au préalable percevoir l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) pour avoir droit à la prestation.

La demande est à faire auprès de la MDPH du lieu de résidence.

neon 2

L’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

Elle est accordée aux parents dont les enfants ont 20 ans au maximum et sont à leur charge. Elle n’est soumise à aucune condition de ressources mais dépend du taux d’incapacité, et sert à financer aussi bien les soins que l’éducation.

La demande se fait auprès de la MDPH.

Les aides au transport des étudiants handicapés

Si le handicap nécessite un transport spécifique, les frais peuvent être pris en charge. Ces aides sont mises en place au niveau régional, et de fait varient selon les régions et les académies. Dans tous les cas, la demande se fait auprès de la MDPH, sauf en région parisienne où le Crous est l’interlocuteur pour les aides au transport.

De nombreuses aides financières et bourses peuvent être demandées par les étudiants en situation de handicap. Il existe également des aides spécifiques accordées au niveau local ou régional.

Profitez d’une vie active et autonome passe aussi par un équipement de qualité répondant parfaitement à vos besoins. Nous proposons une large gamme de fauteuils roulants électriques et fauteuils roulants manuels qui feront la différence pour votre autonomie au quotidien. Si vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions de mobilité, inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.