A la conquête du Kilimandjaro pour de l'eau propre

Publié: | Par Sunrise Medical
A la conquête du Kilimandjaro pour de l

Si vous m’aviez dit lorsque j’étais jeune, sans jambes en-dessous du pelvis en raison d’une maladie génétique, que je grimperais la plus grande montage d’Afrique, le Mont Kilimandjaro, sur mes mains et dans mon fauteuil roulant je vous aurais dit, « Impossible ». Et pourtant, il y a quatre ans, c’est exactement ce que j’ai fait avec mes deux meilleurs amis, David et Alex, et nous avons réuni plus d’un demi-million de dollars pour de l’eau propre. Alors comment nous sommes-nous retrouvés dans cette situation me demandez-vous ?

Trouver ma place dans ce monde

La plupart des gens pensent que perdre mes jambes, voire grimper le Kilimandjaro serait le plus grand défi de toute ma vie. Faux. Mon plus grand défi a été de trouver un emploi qui non seulement me rémunère correctement, mais a aussi un impact positif sur notre monde. Après des années difficiles à travailler dans des entreprises américaines, un bon ami à moi m’a invité à un voyage en tant que bénévole au Kenya avec une organisation qui s’appelle WE.org, un mouvement qui encourage les gens à changer le monde. J’ai accepté son offre et ce voyage a changé ma vie. C’est cliché, je sais, mais c’est vrai. Pendant ce voyage, je suis tombé amoureux du Kenya et j’ai découvert une passion pour le travail de développement et une envie de devenir porte-parole. Quelques mois après ce voyage, je suis rentré chez moi et j’ai démissionné de mon travail, j’ai rassemblé toutes mes affaires et j’ai déménagé à Toronto, Canada, pour travailler pour WE comme porte-parole et ambassadeur.

Chez WE, j’utilise mon histoire et mes expériences pour encourager d’autres personnes à en faire de même dans leurs propres vies. Pourtant, arrivé à mi-parcours, je me sentais coupable car je racontais à des publics du monde entier que « vous devez faire la différence sur des choses qui vous tiennent à cœur. » Mais je me suis rendu compte que je ne faisais qu’en parler sans vraiment agir.

Redéfinir le possible

C’est pourquoi il y a quatre ans, avec l’aide de mes deux meilleurs amis et WE, nous avons créé une campagne appelée Redéfinir le Possible. Notre but était de grimper le Mont Kilimandjaro tout en réunissant un demi-million de dollars pour l’Afrique de l’Est. À cette époque, l’Afrique subissait une des plus grandes sécheresses depuis 60 ans. Grâce à Sunrise Medical et Quickie, qui m’ont fourni un fauteuil roulant spécialement conçu pour m’aider dans mon escalade de la montage en Juin 2012.

J’espérais pouvoir effectuer la moitié sur mes mains et la moitié dans mon fauteuil, mais lors que nous sommes arrivés au Kilimandjaro, il était évident que j’allais beaucoup utiliser mes mains. Mes deux potes Alex et Dave, m’ont incroyablement encouragé pendant toute l’aventure et à certains moments m’ont transporté ou poussé dans mon fauteuil lorsque le terrain le permettait. Ils étaient aussi mes propres pom-pom girls car ils m’encourageaient lorsque j’éprouvais des difficultés.

Pourtant, lors de l’arrivée au sommet, les rôles se sont inversés. Autour de 18000 pieds, mes deux amis ont ressenti le mal des montages et j’ai assisté en direct à l’effondrement de mes soutiens vitaux. J’étais un des seuls chanceux à ne pas souffrir de ces maux. C’était vraiment la première de ma vie où des jambes venaient à me manquer, pour que je puisse porter physiquement mes amis comme ils m’avaient porté. Mais je n’ai pas de jambes, alors j’ai fait ce que mes parents m’ont appris et je me suis concentré sur ce que je pouvais faire. Alex et Dave m’ont toujours dit « C’est une vraie inspiration de te voir marcher », alors j’ai pensé que si c’était la seule chose que je pouvais faire, alors je le ferai du mieux que je pouvais.

Main après main, pied après pied nous avons marché, faisant souvent des pauses car mes amis ressentaient souvent des vertiges. Lentement mais surement, nous sommes arrivés au sommet ! Nous somme tombés dans les bras les uns les autres en pleurant de joie pour célébrer non seulement l’arrivée au sommet, mais aussi le dépassement de notre objectif caritatif car nous avons pu fournir de l’eau propre à 12500 personnes au Kenya.

Bien que je sois extrêmement fier de ce que nous avons fait, et beaucoup de personnes m’ont dit que je les avais inspiré à grimper la montage, mon objectif n’a jamais été d’être une inspiration. Je souhaite m’utiliser comme exemple pour les autres afin de montrer qu’importe qui vous êtes, ou d’où vous venez, nous avons tous la capacité et la responsabilité d’aider une personne qui a besoin de notre aide.

 

À propos de l'auteur

En tant qu’orateur et co-animateur du WE Day, Spencer West a animé plus de 60 conférences WE Day au Canada, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Il est apparu aux côtés de sommités telles que le Premier Ministre du Canada Justin Trudeau, le Prince Harry, l’ex Vice-Président des Etats-Unis Al Gore, Mia Farrow, Martin Luther King III, Jennifer Hudson et Natalie Portman, pour n’en nommer que quelques-unes.

Les leçons de vie qu’a traversé Spencer lors de son aventure personnelle résonnent au plus profond des gens qui font face à leurs propres défis. Les discours de Spencer ont atteint des millions de personnes dans le monde, comme des entreprises, des étudiants, des éducateurs, des groupes religieux et des familles.

Habité d’un humour et d’une humilité, les discours de Spencer offrent des conseils à appliquer soi-même et des leçons de vie sur comment trouver une opportunité dans chaque défi, tout en insufflant de l’espoir et en encourageant les leaders à motiver les autres pour créer un changement positif.

S’abonner à notre newsletter

J'accepte la politique de confidentialité.: