Conseils de base pour avoir une bonne posture dans un fauteuil roulant

Publié: | Par Sunrise Medical
Conseils de base pour avoir une bonne posture dans un fauteuil roulant

Adopter une bonne posture dans le fauteuil roulant nous aide à effectuer nos tâches et nos activités plus efficacement. Une posture dite ‘’correcte’’ est différente selon chaque personne et ses conditions, mais c’est la clef pour préserver la santé et tirer le meilleur parti du fauteuil roulant.

L’importance de la posture en fauteuil roulant

Acquérir une bonne posture dans le fauteuil roulant procure du confort aux utilisateurs, les aide à réduire les points de pression sur les fesses, les cuisses et les zones cervicales et lombaires. Elle leur permet d'optimiser leur effort en dépensant  moins d’énergie et profiter ainsi, au  maximum, des fonctionnalités du fauteuil roulant.

D'autre part, une bonne posture est la clé pour se propulser correctement et éviter les pressions dans les épaules dues aux nombreuses répétitions du geste.

L'objectif est d'atteindre correctement les mains-courante qui servent à pousser le fauteuil et d'effectuer le mouvement complet du bras en initiant la propulsion par l’arrière de la roue et en poursuivant le geste complètement. Si l'utilisateur glisse dans le siège, les mains-courantes sont trop hautes et la propulsion par l'arrière sera très inconfortable et, par conséquent, elle sera plus courte et moins efficace.

neon 2

Points à prendre en compte

Lors de l'étude de la fonctionnalité d'un fauteuil roulant, des facteurs biomécaniques doivent être pris en compte, tels que la hauteur et la position des roues, leur taille, la distance entre axes ou leur angulation. Il sera également important de prendre en compte:

  • la hauteur de l’assise par rapport au sol
  • le type de repose-pieds
  • la hauteur du dossier
  • les accoudoirs

Tous ces éléments sont personnalisables, et sont configurés et ajustés pour obtenir la posture correcte et confortable pour chaque utilisateur.

1. Assise

C'est la partie du fauteuil roulant qui est en contact permanent avec l'utilisateur, et est donc essentielle pour atteindre la stabilité nécessaire pour une propulsion et une fonction optimales. Mais aussi pour répartir le poids en évitant les escarres.

Idéalement, le poids devrait être réparti sur la plus grande surface possible. C'est pourquoi il est intéressant que le siège ne soit ni large (l'utilisateur peut adopter des postures non symétriques) ni étroit (l'utilisateur ressentira de la pression et pourrait souffrir d'escarre). La profondeur de l’assise du fauteuil roulant ne doit pas être trop petite (sinon la pression s'accumule sur les fesses) ou trop grande (sinon cela peut provoquer une compression au niveau des genoux et des risques de glissement vers l’avant pour éviter l’inconfort).

La profondeur du siège correspond à la distance entre le bord avant de la toile et le dossier. Selon les experts, la profondeur optimale est lorsque l'utilisateur, assis bien droit, laisse deux doigts entre le siège et le creux interne des genoux (appelé creux poplité).

En ce qui concerne la forme et l'angle de l’assise, elle devrait être dotée d’une base ferme, rigide, pour ne pas s’affaisser (pour éviter l’effet hamac). Dans la plupart des cas, il est conseillé d'utiliser un coussin anatomique de densité plus faible à l’arrière pour s'adapter à la forme des fesses en répartissant la pression.

Jay cushions

2. Repose-pieds

Le support pour les pieds ou les repose-pieds doit fournir un angle adéquat aux genoux et aux chevilles. D'un point de vue ergonomique, c'est-à-dire à 90º serait optimal. Mais en pratique, cela dépendra de nombreux facteurs, puisque, par exemple, cela peut empêcher la rotation libre des roues avant ou de certaines  actions telles que monter un trottoir. Cet angle peut donc être légèrement plus faible chez les utilisateurs très actifs ou pour les fauteuils roulants de sport. Il se peut également que l'utilisateur ne peut pas garder les genoux à 90 degrés.

De même, la hauteur des repose-pieds influencera également sur la posture, car si le support est trop bas, l'utilisateur perdra la position sur les hanches et s'il est trop haut, il accumulera trop de pression sur les fesses.

3. Hauteur de dossier

L'importance du dossier réside dans sa capacité à stabiliser le tronc. Cela dépend de la pathologie et / ou de la lésion de chaque utilisateur et est fondamental pour le confort et la fonction des membres supérieurs.

4.Accoudoirs

La mission de l’accoudoir (ou appui-bras) est de reposer les muscles des bras et du cou. Il est conseillé de maintenir les coudes à 90 °, car s'ils sont plus hauts, les cervicales et les épaules peuvent en souffrir, et s'ils sont plus bas, l'utilisateur les laissera tomber sur le côté. Selon l'utilisateur et son mode de vie, les accoudoirs peuvent être remplacés par des protège-vêtements qui ne supportent pas les avant-bras, mais évitent les éclaboussures et la saleté lors de la propulsion.

Prendre des mesures pour configurer, concevoir et acheter un fauteuil roulant

Le fauteuil roulant fait partie de l'utilisateur et une bonne prise de mesure déterminera le degré d'indépendance qu'il aura. C'est pourquoi il est nécessaire que l’ergothérapeute prenne en considération les besoins individuels de chaque cas, bien qu'il soit utile de connaître certains aspects fondamentaux.

  • Les mesures doivent être prises sur une surface dure avec un revêtement de 2-3 centimètres d’épaisseur maximum.
  • L'utilisateur doit essayer de maintenir la posture correcte qu'il / elle adoptera dans un fauteuil roulant. Le bassin, le genou, les chevilles et les coudes doivent être droits, idéalement à un angle proche de 90º.
  • Il est important d'anticiper les problèmes tels que les vêtements qui sont portés à ce moment-là et ceux qui seront habituellement portés, afin de déterminer la largeur du siège.
  • La mesure de la cuisse doit être faite à la fois sur le côté droit et sur le côté gauche pour éviter les divergences.
  • Une prise de mesure correcte est essentielle pour que la personne soit à l'aise et puisse tirer le meilleur parti de son fauteuil roulant.

Chez Sunrise Medical, nous sommes conscients de l'importance de bonnes mesures prises par un professionnel. Par conséquent, il est indispensable de se rapprocher d’un ergothérapeute ou d’un prestataire de santé afin qu'une personne qualifiée puisse effectuer un examen physique et définir un cahier des charges qui aidera à configurer le fauteuil roulant parfait pour vous.

Vous pouvez également consulter notre gamme de fauteuils roulants manuels et de fauteuils roulants électriques pour sélectionner celui qui pourrait répondre au mieux à vos besoins et à vos envies.